Histoires de vie: Adan

adan04

C’est sur la « Ruta 2C » que les éducateurs rencontrent pour la première fois Adan. Tout en restant respectueux, ce jeune homme de 15 ans ne souhaite pas, dans un premier temps, le contact avec les éducateurs.

C’est sa consommation de drogue qui lui fait demander de l’aide à Victoria, le 15 octobre 2014. Le même jour, il est accompagné à la Fondation Dolores Medina où il raconte comment il a fugué de chez lui, insistant sur le fait qu’il n’avait jamais été maltraité, que, par le passé, il était à plusieurs reprises retourné auprès de sa mère mais que sa dépendance à la drogue, depuis deux ans, l’empêchait d’y retourner par honte. Après cette première rencontre à la Fondation Dolores Medina, Adan n’a plus accepté d’aller dans un foyer. Les éducateurs l’ont aperçu à plusieurs reprises mendiant aux carrefours de la capitale et dans les bus. Mision to El Salvador nous a informés, en mai 2016, qu’Adan avait commencé à venir dans leurs locaux. Cependant, en l’apercevant dans la rue, nous avons constaté que sa santé s’était détériorée, qu’il avait beaucoup maigri et avait aussi perdu beaucoup de dents. Nous lui avons proposé de consulter un médecin mais il a refusé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s